Faut-il vraiment manger des carottes ?

 

La carotte est un légume riche en pesticides.

Tout simplement parce que la carotte est une racine enfouie dans le sol et que les sols absorbent les pesticides.

La carotte est un légume également pollué par les nitrates. Les nitrates sont l’excédent des fertilisants et engrais que le légume n’a pu métaboliser.

Vous pensez : « Mangeons des carottes bio. » Eh bien, lisez la suite…

 

 

 

 

Carotte et cancer

On n’a pas encore expliqué comment le carotène (alpha et bêta) pouvait, inversement aux non-fumeurs, favoriser l’apparition des cancers chez les fumeurs. Des études multiples ont été réalisées dans divers pays ; des cures de carottes entreprises sur des personnes saines ont rapidement fait apparaître des cancers du poumon chez les fumeurs et les ex-fumeurs.

D’autres de ces cures leur ont causé des cancers du colon.

Il semblerait logique alors, en pleine période d’utilisation massive de produits solaires enrichis de carotène de se poser la question : le carotène est-il nocif à la peau des fumeurs ? Il semble que oui d’après ce blog : http://www.news-assurances.com/bronzagepilules-a-base-de-beta-carotene-fumeurs-sabstenir/016713615

 

Mangez du brocoli !

Cependant, les études sérieuses testent maintenant les propriétés anticancéreuses des plantes sur les fumeurs et les non-fumeurs. Il semblerait que les broques –brocoli en italien–, ainsi que les autres choux soient bénéfiques à toute la population Cependant, rappelez-vous que nos grand-mères blanchissaient les choux avant de les cuisiner ou de les manger crus en salade pour éviter leur méfait sur le système digestif, sur l’haleine et la transpiration malodorante.

 

 

Quantités d’annonces promettent régulièrement les bienfaits –anticancéreux ou non– de nombreuses plantes. C’est toujours à prendre avec des pincettes. Certaines n’ont d’autre but que de relancer la vente d’un secteur sinistré. Vous irez consommer en masse des produits doués de propriétés miracles dont les vertus causent des effets secondaires désastreux, voire des maladies très graves.

 

Seule la modération est bénéfique.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :