Customisation

Publié le par MLGOBRY

Je passe du coq à l'âne.
Certains de mes lecteurs ont cru que mon blog était une encyclopédie de conseils pratiques. En voici quelques-uns.


Transformer un vieux meuble ?
Un meuble en bois recouvert de plusieurs couches de peinture ou de crasse, d'une époque incertaine.

Attention ! il a peut-être de la valeur !
Même les meubles en bois blanc qui n'ont pas 40 ans peuvent avoir de la valeur. Les design des décennies récentes qui vous semblent discutables prennent de la valeur au fil des ans.

Tant pis ! J'ai envie de bricoler...
Alors ? Comment le décrasser ?

C'est impératif, pour en faire quelque chose, il faut débarrasser le bois de tout ce qui le recouvre et le mettre à nu.

Outils :

Plusieurs cutters de tailles différentes.

Couteaux à enduire, grattoirs.

Brosses à ongle et de nettoyage.

Chiffons et essuie-tout.

Papiers de verre à grains différents. Plus le numéro des grains est petit, plus il est gros. 40 : très gros grain. 120 : papier de verre très fin.

 

Produits :

Décapant.

Essence de térébenthine.

Acétone.

 

 

Les cutters vous serviront à soulever les écailles de peinture. Vous pouvez créer un écaillage pour favoriser l’enlèvement des peintures. Avec le plat des lames, raclez les cires anciennes.

Les couteaux à enduire achèveront le grattage des peintures, vernis et cire avant le ponçage.

 

La peinture ne veut pas se détacher ? Vous allez être obligé d’utiliser un décapant. Il faut savoir que le bois est un véritable buvard, et que l’emploi d’un décapant doit rester l’ultime recours. En effet ; le bois risque de s’en imprégner et d’abîmer votre travail ultérieur.

 

Une fois la peinture bien grattée, le décapant rincé au maximum, poncez.

Il faut poncer en commençant par les grains les plus gros et finir par les grains fins.

Attention, si votre bois est tendre, éviter les numéros de papier de verre 40.



Suite au prochain numéro

Commenter cet article